Série "écorcée"

#COP27 videos for our Climate



le texte

Récit fragmentaire d’une plongée dans les eaux troubles de la maladie mentale et du suicide, Eaux sombres est raconté par l’enfant témoin du naufrage et l’adulte qu’elle est devenue.

Il comble la conversation impossible avec la sœur disparue, et les questions que sa vie douloureuse tout autant que sa mort brutale ont laissé sans réponse.

Direct et pudique tout à la fois, le texte rend hommage à une trajectoire de vie aussi brève qu’accidentée, plaidoyer pour une consolation impossible que seule l’expression artistique adoucit.

les illustrations Première destinataire du texte, l'artiste lituanienne Agné Jonkuté a créé un dispositif de «capture» du paysage, disposant des feuilles de papier dotées de matière photosensible, partiellement recouvertes de sable, sur une plage de la Mer Baltique. La lumière, le vent et l’eau de mer ont été absorbés, guidant la trace du sable sur le papier. édition bilingue français/anglais, 32 pages 13 € (+ 5 € de frais de port) précommande conseillée par retour de mail la lecture musicale Auteur et narratrice, Judith Lesur s’est entourée de Matildy au piano et de Towl Ben à la contrebasse, deux musiciens sensibles, à l’aise dans l’écoute et l’improvisation, pour proposer une expérience accoustique live d’Eaux sombres . Le thème, composé par Matildy au fil des répétitions, laisse la place au dialogue et à l’écoute mutuelle entre piano et contrebasse, voix et instrument, mélodie et dissonance, musique et silence. une coproduction Cadavres exquis / Si les vaches avaient des ailes réservation conseillée : 07 67 17 57 59

extraits : https://youtu.be/eFqSEmQcixI