© 2016 par Judith Lesur. Créé avec Wix.com

sur Facebook - sur Instagram

Les images du site ne sont pas libres de droit. Merci de me contacter pour toute utilisation.

Jean, né de la saillie d'un ours

vidéo d'animation pour l'exposition "NOS OURS"

Galerie 4 Barbier, Nîmes, octobre 2010

Le Transfo, Lyon, octobre 2013

De Jean, nous ne savons rien ou presque 

Et c'est sans doute mieux comme ça 

Des Pyrénées, nous imaginons les montagnes hérissées et sombres 

Les villages de bois et de pierre 

Les hommes et les femmes flétris par les frimas
Et Jean

Jean et sa tignasse plantée d'épis 

Ses genoux fleuris de croûtes 

Son sourire comme une figue fendue dans son visage lait de brebis 


Jean est plus qu'un enfant 

Jean est né de la saillie d'un ours

 

C'est ce que dirent les villageois 

En plantant leurs fourches dans la mie fraîche de son dos  Jean aurait pu polir ses talons sur les galets des ruisseaux  Frotter son sexe dans la mousse des sous-bois 

Écraser les grains de cassis sous sa langue

Souffler dans l'anus des crapauds 

Percer de l'ongle le ventre des sangsues 

Mordre la croupe de la jument baie 

Regarder perler la fente d'Odile qui pisse dans les fourrés  Lécher la farine sur les doigts de sa mère  
Mais Jean est né de la saillie d'un ours 

Et ses dix ans nourrissent la ravine  
 

Nous voudrions lâcher les loups aux trousses des villageois 

Nous voudrions incendier leurs granges  
Nous voudrions brûler leurs fourches 

Mais nous ne le pouvons pas


Nous voudrions laver la dépouille de Jean sous l'orage